Patricia Farazzi

Vie imaginée de Shimon Guenzburg, éditeur typographe du XVIe siècle, à partir de sa correspondance avec Tirzah Adelkind, jeune fille vénitienne

L'édition et la traduction du Livre des Coutumes de Shimon Guenzburg a permis de découvrir un personnage à la fois riche en couleurs et surtout qui a fait partie des ces individus qui, contre vents et marées, ont permis que survive un judaïsme en proie à l’exil et aux persécutions et ce, grâce au livre. Qu'est-ce qui fait qu'en temps de crise, des individus se consacrent à coucher sur le papier les us et coutumes d'une communauté qui risque de disparaître? On sait peu de choses de ce Shimon Guenzburg, mais son action est d'importance. Comment la restituer? Comment la raconter? Sous la forme d'un échange de lettres imaginaires entre Shimon Guenzburg et Tirzah Adelkind, une jeune fille vénitienne curieuse de bien des choses de son monde et de ce qui l’entoure, les auteurs ont voulu écrire une vie imaginée de Shimon Guenzburg et raconter également ce qu'a pu être cette effervescence de l'imprimerie en hébreu à Venise au XVIe siècle.

Patricia Farazzi est l'auteur de plusieurs livres aux Editions de l’éclat dont le récent Un Animal d'expérience. Elle a publié deux ouvrages en forme épistolaire (comme cette vie imaginée de Shimon Guenzburg): Bandes passantes (2019) avec Raphael Valensi ; Lettres du chemin de pierre (2020) avec Michel Valensi.

Le projet et les lettres de Tirzah Adelkind sont de Patricia Farazzi. Le volume a été écrit avec la participation de Jean Baumgarten (lettres de Shimon Guenzburg) et de Michel Valensi (lettre de Gershom de Warmazia).

Lire aussi
Des coutumes qui font vivre   Lettres du chemin de pierre   Venise. Naissance d’une ville  
Collection  éclats
Sujets   Correspondances  |  Judaïsme  |  Littérature

Année de parution : mars 2021
ISBN : 978-2-84162-508-6
160 pages
Prix : 10 €
Le site est sous licence CC
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien