full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Hans Blumenberg

Théorie de l’inconceptualité

Le concept passe pour un produit de la raison, voire son triomphe, ce qu’il est d’ailleurs. Mais cela n’autorise pas le renversement qui voudrait que la raison n’existe que lorsqu’elle parvient ou du moins ambitionne de rapporter au concept la réalité, la vie ou l’être – quelle que soit la manière dont on voudra nommer la totalité.
Il n’y a aucune identité entre raison et concept. Mais il serait incongru de dire que l’intention de la raison n’a rien à voir avec ce que réalise un concept. Il se pourrait que la performance d’un concept soit simplement partielle par rapport aux intentions de la raison qui semble toujours avoir en quelque manière affaire à la totalité.

Hans Blumenberg (1920-1996) est l’auteur d’une œuvre immense dont on commence à découvrir la part cachée, avec la publication de nombreux inédits, comme cette Théorie de l’inconceptualité qui paraît en même temps  que les Concepts en histoires dans cette même collection. On peut lire en français, outre ses grands traités, La légitimité des temps modernes (Gallimard, 1999) ou La lisibilité du monde (Cerf, 2007), quelques essais déterminants qui dessinent les contours d’une métaphorologie : Le souci traverse le fleuve (L’Arche, 1990), Naufrage avec spectateur (L’Arche, 1994) ou Le rire de la servante de Thrace (L’Arche, 2000).

Lire aussi
Concepts en histoires  
blumenberg-theorie-couv
Collection  Philosophie imaginaire
Sujets   Philosophie

Année de parution : septembre 2017
Traduit de l'allemand par Marc de Launay
ISBN : 978-2-84162-416-4
144 pages
Prix : 15 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
default
Chargement...
link_magnifier
#2C4595
on
fadeInDown
loading
#2C4595
off
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien