full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Denis Diderot

Regrets sur ma vieille robe de chambre

ou « Avis à ceux qui ont plus de goût que de fortune». Suivi de la «Satire contre le luxe»

diderotPour le remercier d’un service qu’il lui a rendu, Mme Geoffrin décida d’offrir à Diderot une nouvelle robe de chambre et de renouveler gracieusement son mobilier trop bohème…
Les «Regrets sur ma vieille robe de chambre» (1768), que l’on a généralement associés aux pièces esthétiques de Diderot, sont avant tout un « avis à ceux qui ont plus de goût que de fortune », et se rangeraient plutôt aux côtés de ces tableaux de critique sociale, dont l’œuvre de Diderot foisonne. Ils stigmatisent — avec la joie qui caractérise Denis — cette propension aveugle à la «nouveauté», ce mauvais goût qui remplace l’intelligence des choses, cette bêtise abyssale caractéristique de la richesse sans mesure, et s’il se trouvait un Diderot qui puisse écrire aujourd’hui (et publier), il s’en prendrait probablement à ceux que notre siècle de consommation, qui ne parle plus que par borborygme, désigne de celui de bling-bling.

Lire aussi
Encyclopédie   Le Discours de la méthode de Denis Diderot  
diderot-regrets
Collection  éclats
Sujets   Littérature  |  Philosophie

Année de parution : 2011
ISBN : 9782841622702
48 pages
Prix : 5.10 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
default
Chargement...
link_magnifier
#2C4595
on
fadeInDown
loading
#2C4595
off
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien