full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Yona Friedman

L’architecture mobile (poche#43)

Vers une cité conçue par ses habitants (1958-2020)

Lyber

L’architecture de L’Architecture mobile, est une architecture mobile.

Comme toujours chez Yona Friedman, l’idée crée la forme (ou la forme crée l’idée) « à son image et ressemblance ». Et de même que la forme épouse l’idée, l’idée s’immisce dans la forme, ce que les Grecs savaient déjà puisqu’ils n’avaient qu’un seul mot (eidos) pour dire les deux choses.

Diffusée pour la première fois en 1958, sous la forme d’une brochure ronéotée de 42 pages dactylographiées, L’Architecture mobile, dont Michel Ragon dira que c’est le « manifeste le plus important de l’architecture moderne depuis la Chartre d’Athènes de Le Corbusier », a connu ensuite plusieurs versions qui, à chaque fois, s’enrichissaient de nouvelles ‘cellules’ d’idées autonomes, lesquelles, au lieu de se substituer aux premières, venaient se superposer les unes sur les autres pour constituer un ensemble dans lequel le lecteur circulerait librement, dès lors que les chapitres pouvaient être lus selon l’ordre qui lui convenait, passant de l’un à l’autre empruntant des passerelles soutenues par des associations d’idées tendues entre les quelques rares piliers fixés au sol, que sont les idées-maîtresses de Yona Friedman : liberté, pragmatisme, bienveillance, joie, plaisir du jeu, générosité etc.

Avec cette publication de 2020 nous avons voulu donner à lire TOUTE L’Architecture mobile, en rassemblant l'ensemble des textes  des six éditions (1958, 1959, 1962, 1963, 1968, 1970), à quoi Yona Friedman a ajouté les quelques pages de sa Biosphère : l’infrastructure globale, présentée en 2017 et qui en constitue la version 21e siècle.

 

Yona Friedman est né à Budapest le 5 juin 1923. Il commence des études d’architecture à Budapest en 1943 qu’il achèvera au Technion de Haïfa en Israël  en 1948. C’est là qu’il fait l’expérience d’une architecture nouvelle, pensée avec les habitants eux-mêmes. Il vit et travaille à Paris depuis 1957. Aux éditions de l’éclat ont paru  Utopies réalisables (2000). L’Architecture de survie. Une philosophie de la pauvreté (2003), Vous avez un chien. C’est lui qui vous a choisi(e), 2005, L’ordre compliqué (2008), L’Univers erratique (1974, réé. 2017), Comment vivre avec les autres sans être chef et sans être esclave (1975, rééd. 2016) et Comment habiter la terre (2016), L’Architecture mobile (1958, réé. 2020),  ainsi qu’un livre de 1344 pages en partenariat avec le CNEAI, intitulé L’Humain expliqué aux extraterrestres.

Ses Manuels I, II et III ont été réédités par le CNEAI.

Collection  L’éclat/poche
Sujets   Architecture  |  Pensée critique

Année de parution : Dès que possible...
ISBN : 978-2-84162-468-3
344 pages
Prix : 10 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien