full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Maurizio Ferraris

Goodbye, Kant!

Ce qu’il reste aujourd'hui de la Critique de la raison pure

Comment apprécier aujourd’hui la révolution kantienne? À l’image du film de Wolfgang Becker: Goodbye Lenin! qui en a inspiré le titre, Goodbye, Kant! n’entend pas dire ce qu’il y a en elle de mort et de vivant, ni mutiler un monument dont on sait l’influence sur toute la philosophie qui a suivi. Il s’agit plutôt d’entreprendre le ravalement d’un édifice que le temps et le succès ont fini par embaumer, afin de lui rendre son actualité. Comme le suggère Pascal Engel dans sa préface, rédigée spécialement pour cette traduction française, ce livre alerte et drôle «est fait pour tous ceux qui se sont demandé au moins une fois dans leur vie (et même pour ceux qui ne se le sont jamais demandé): Y a-t-il eu vraiment une révolution copernicienne en philosophie et le monde tourne-t-il autour du sujet?» Salué lors de sa parution en Italie comme une «entreprise salutaire» dont la philosophie a parfois besoin, «Goodbye, Kant! est un pur plaisir», selon les termes de Kevin Mulligan.

Maurizio Ferraris (1956) enseigne la philosophie à l’Université de Turin où il dirige le Centre Interuniversitaire d’Ontologie Théorique et Appliquée. Visiting professor dans différentes universités européennes et nord-américaines pendant plusieurs années, il est l’auteur de nombreux livres consacrés à l’herméneutique, à des questions d’esthétique et d’ontologie. Il dirige la Rivista di estetica et collabore régulièrement à l’hebdomadaire Sole-24 ore.

ferraris-good-bye
Collection  tiré à part
Sujets   Kant  |  Philosophie

Année de parution : 2009
Traduit de l’italien par Jean-Pierre Cometti
ISBN : 9782841621781
176 pages
Traduit avec le concours du Centre National du Livre
Prix : 20.50 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
default
Chargement...
link_magnifier
#2C4595
on
fadeInDown
loading
#2C4595
off
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien