AA.VV.

La Mohawk Warrior Society

Manuel pour la souveraineté et la résistance

Philippe Blouin (coord.), Matt Peterson, Malek Rasamny & Kahentinetha Rotiskarewake (sous la direction de)

L’État a tenté de négocier avec nous et faisait pression pour nous installer sur des terres qui n’appartenaient pas aux Mohawks, mais qui étaient revendiquées par les Oneidas. Nous avons donc dit aux Oneidas que cette terre était disponible pour qu’ils s’y installent ! Le gouvernement a déclaré : « Mais c’est la seule terre disponible. Nous avons rentré toutes les informations dans notre ordinateur et c’est ce que l’ordinateur nous a donné. » Alors Louis Hall a répondu : « Peut-être que si vous nous laissiez entrer nos propres informations dans l’ordinateur, il vous dirait qu’il y a neuf millions d’acres de terres mohawks disponibles. »

*

Somme exceptionnelle de textes et de documents sur les luttes des populations autochtones de l’Amérique du Nord, cet ouvrage réunit pour la première fois en français une riche information qui renouvelle notre regard sur la Société de Guerriers kanien’kehá:ka, connue sous le nom de Mohawk Warrior Society. Construit autour de l’œuvre écrite et picturale de Louis Karoniaktajeh Hall (1918-1993) – militant traditionaliste, artiste visuel et expert de la Grande loi de la paix (la Kaianerekó:wa) –, l’ouvrage présente, entre autres textes, sa brochure de 1979, Le manuel du guerrier, et raconte les origines de son célèbre “Drapeau de l’unité”, devenu le symbole de toutes les luttes autochtones de par le monde. Outre des témoignages contribuant à une histoire orale de la Confédération iroquoise, on trouvera réunis ici un certain nombre de textes fondateurs qui permettent de comprendre cinq siècles de résistance du peuple mohawk. L’ensemble est accompagné de commentaires et d’un appareil éditorial, fruits de six années de dialogue entre une équipe de chercheurs et de militants et les principales figures de la Warrior Society. Ces récits, qui constituent la matière première d’une historiographie en devenir sur les peuples autochtones de l’Île de la Tortue, témoignent de la vivacité des luttes des Mohawks contre les tentatives d’anéantissement à l’encontre des peuples de la Confédération iroquoise, et l’accaparement de leurs territoires par l’entreprise coloniale française puis anglaise et canadienne.

Coédité avec les éditions de la rue Dorion, Tiohtià:ke/Montréal, le livre sera disponible au Québec à partir du 27 septembre sous cette couverture. Ouvrage publié avec le concours de la Fondation Louis Karoniaktajeh Hall.

Un guide de prononciation des termes Mohawks est disponible à cette adresse.

 

 

Table des matières

Une Introduction à la souveraineté et la survie
Première partie – Une histoire orale de la Warrior Society
Entretien avec Tekarontakeh
Entretien avec Kakwirakeron
Entretien avec Kanasaraken Loran Thompson
Entretien avec Ateronhiatakon
Deuxième partie – Raviver la résistance
Les principes de base de la Kaianerehkó:wa
L’usage du wampum chez les Iroquois
Je suis un guerrier
Troisième partie – À propos de Louis Karoniaktajeh Hall
Qui était Karoniaktajeh ?
Hommages à Karonhiaktajeh
Quatrième partie – Œuvres picturales de Louis Karoniaktajeh Hall (32 pages en couleurs)
Cinquième partie – Écrits de Louis Karoniaktajeh Hall

Le Manifeste de Ganienkeh
Manuel du guerrier
Reconstruire la Confédération iroquoise
Annexes
Chronologie de la Warrior Society
Skakwatakwen – glossaire conceptuel
Noms de lieux et de peuples
Festivités traditionnelles
Guide de prononciation
A propos du comité éditorial
Index des noms etc.

Collection  Premier secours

Année de parution : janvier 2023
Édition en français traduite et établie par Philippe Blouin, Ségolène Guinard, Claude Rioux & Michel Valensi
ISBN : 9782841626328
320 pages
Prix : 25 €
Le site est sous licence CC
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien