Xavier Tilliette

Jules Lequier ou le tourment de la liberté

« Jules Lequier (1824-1862) est un des rares philosophes qui font aimer d’emblée la philosophie, par le frémissement qu’il communique, par l’urgence qui le talonne, par ce langage direct, inhabituel, sans fioritures ni abstractions », écrivait Xavier Tilliette. En plaçant la liberté au cœur de sa philosophie, Jules Lequier opère une véritable «révolution» dans le christianisme, soumettant la question de la foi ou de la croyance à cette liberté indéfectible de l’homme, qui a été « créé créateur de lui-même ». Après les travaux de Jean Grenier ou de Jean Wahl, le livre de Tilliette, paru une première fois en 1964, ouvrait la voie à une lecture nouvelle de Jules Lequier, non plus seulement comme précurseur d’une philosophie de l’existence, mais comme figure inaugurale d’une «philosophie chrétienne», où la liberté devenait un souci de l’âme.

Lire l'article (en pdf) de Laurent Lemire dans Livres-Hebdo.

Le père Xavier Tilliette  s.j. (1921-2018),  est l'auteur d'une œuvre philosophique importante et enseigna aux universités Grégorienne et du Latran à Rome – en même temps qu’à l’Institut catholique puis au Centre Sèvres à Paris. Outre des travaux de longue haleine sur Schelling ou Jaspers, on lui doit d’avoir jeté les bases d’une «christologie philosophique» dans différents ouvrages qui aboutissent, en 1990, à son Christ des philosophes. Son livre sur Jules Lequier a paru une première fois en 1964 aux éditions Desclée de Brouwer.

Lire aussi
Comment trouver, comment chercher une première vérité?  
Collection  L’éclat/poche
Sujets   Christianisme  |  Philosophie

Année de parution : mars 2022
Préface de Michel Valensi
ISBN : 978-2-84162-565-9
192 pages
Prix : 9.00 €
Le site est sous licence CC
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien