full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

«Ces quelques ‘réflexions’ qui, volontairement, évitent la cohérence d’un long texte théorique, ne sont que l’expression de surgissements ­quotidiens nés d’une condition particulière et par là même universelle. Savoir, dès le plus jeune âge, qu’on est frappé de quelque mystérieuse interdiction d’exister force à une interrogation quotidienne qui ne tarde pas à devenir certitude. On sent au fond de soi quelque chose d’indéfinissable, une vague et incessante pesanteur qui est toujours là lorsqu’on veut se laisser aller à quelque enthousiasme, à quelque découverte. En as-tu vraiment le droit, toi qu’on laisse vivre ? Dès l’enfance, tout est en place et désormais rien n’échappera plus à l’attention. Très tôt, on se surprend soi-même en flagrant délit d’on ne sait quoi. »
Il s’agit dans ce livre de la destinée d’un citoyen ­français d’origine allemande et de confession protestante que Hitler fit juif.

Georges-Arthur Goldschmidt (1928) est un écrivain et ­traducteur français, né en Allemagne et vivant à Belleville. Il a traduit un grand nombre d’auteurs, dont Peter Handke ou Franz Kafka, et est l’auteur d’une œuvre importante, récits et essais, centrée sur les questions du langage. Il a publié récemment Les Collines de Belleville (Jacqueline Chambon, 2015) et Heidegger et la langue allemande ­(Éditions du CNRS, 2016).

Ecoutez les deux émissions de Talmudiques (Marc Alain Ouaknin) consacrées à Georges Arthur Goldschmidt

Destin-GAG-couv
Collection  Philosophie imaginaire
Sujets   Judaïsme  |  Littérature

Année de parution : Septembre 2016
ISBN : 978-2-84162-400-3
128 pages
Prix : 12 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
default
Chargement...
link_magnifier
#2C4595
on
fadeInDown
loading
#2C4595
off
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien