full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Samuel Romanelli

Périple en pays arabe

Voyage d’un aventurier juif au Maroc à la fin du XVIIIe siècle

L’homme de lettres et aventurier juif-italien, Samuel Romanelli (1775-1817), se rend au Maroc dans le dernier quart du XVIIIe siècle. Ayant perdu son sauf-conduit, il y est retenu pendant quatre ans (1787-1791) et met à profit son séjour forcé pour rédiger un journal en hébreu sur ses péripéties rocambolesques. Fin observateur, il décrit la société marocaine juive et arabe à travers le regard critique d’un Européen très imprégné encore de la littérature de la Renaissance. Unique en son genre, son récit est une source inestimable d’informations historiques, sociales et ethnographiques sur la société marocaine de la fin du XVIIIe siècle. Il décrit les fêtes familiales tels que la circoncision, les fiançailles et le mariage, en livrant ses impressions sur la valeur artistique des danses et de la musique des autochtones. Il observe les coutumes et les fêtes religieuses propres au judaïsme marocain et dresse un portrait du Juif marocain, ses attitudes, ses superstitions ou sa pratique des sciences occultes, telle que la géomancie. Il décrit sa façon de prier et d’étudier et de prononcer l’hébreu. Il dépeint aussi les rapports des Juifs avec l’environnement musulman et la précarité de leur situation en tant que dhimmis au sein de la société arabe. Notre auteur ne s’intéressa pas uniquement à ses coreligionnaires, car la société arabe et la religion musulmane retiennent également son attention et il consacre aux mosquées, au culte musulman et à la vénération des saints, des descriptions détaillées. Par son style et son contenu le Périple en pays arabe est une œuvre majeure qui connut de nombreuses éditions au cours du XIXe siècle et fut traduit en anglais et en italien au XXe. La présente traduction, copieusement annotée et précédée d’une introduction socio-historique par Paul Fenton, est la première en français.

Professeur de langue et de littérature hébraïques, Paul B. Fenton est directeur-adjoint de l’UFR d’études arabes et hébraïques à la Sorbonne Université. Spécialiste de la litérature judéo-arabe, il est l’auteur de plusieurs études et monographies relatives à la culture juive en terre d’islam. Hébréophone et arabophone, Haviva M. Fenton, née Serfaty, était professeure d’anglais et de français, entre autres, aux écoles de l’Alliance Israélite Universelle à Beyrouth et à Paris.

Introduction par Paul B. Fenton – Introduction de l’auteur — 1. Comment j’ai échoué au Maroc. 2. J’y fais connaissance avec mes coreligionnaires. 3. Séquestré au Maroc. 4. Mes ressources s’épuisent. 5. Abandonné par le Consul. 6. Départ de Tanger à Tétouan. 7. La vie juive au Maroc . 8. Comment je devins prédicateur. 9. Les Juifs de la Cour. 10. Visite à Meknès. 11. Départ pour Rabat dans la suite du Sultan. 12. En route pour Marrakech. 13. Voyage à Mogador. 14. La mort du Sultan et les troubles qui s’ensuivirent. Épilogue : La délivrance et le retour en Europe.

Collection  Hors collection
Sujets   Histoire  |  Judaïsme

Année de parution : Août 2019
Traduit de l'hébreu par Paul et Haviva Fenton
ISBN : 978-2-84162-453-9
296 pages
Publié avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Prix : 25 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien