full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Céline Poisson (dir.)

Penser, dessiner, construire

Wittgenstein et l’architecture

Les textes rassemblés dans ce livre montrent comment la maison construite par le philosophe autrichien Ludwig Wittgenstein peut être vue comme un cas exemplaire à la fois pour l’histoire de l’architecture et pour l’histoire de la philosophie - rares sont les cas où il est possible d’évaluer les correspondances, dans l’œuvre d’un même individu, entre le travail de la pensée et le travail de l’architecture. Qu’a pu représenter l’architecture pour Wittgenstein, qu’a-t-il pensé de ce type d’exercice et qui nous a été transmis à travers ses écrits ? Le modèle de l’architecture nous éclaire sur le sens et la portée des idées fondamentales de sa philosophie du langage, sur son intimité avec les pratiques de l’art, de l’ingénierie, de l’artisanat, sur l'interprétation ou la résistance du philosophe à la culture de son temps, sur sa manière d’aborder les problèmes des limites et des définitions.

Wittgenstein disait qu’il est revenu à la philosophie en 1928 lorsqu’il s’était de nouveau senti capable de créer : le chantier qu’il a mené y est-il pour quelque chose ? Cette période de transition présente un intérêt particulier pour les études wittgensteiniennes pour ce qui est d’établir une rupture ou une forme de continuité entre ce qu’il est d’usage de distinguer comme le premier et le second Wittgenstein. Le chantier architectural qu’il maîtrise tant dans l’ensemble que dans ses moindres détails permet de constater l’émergence d’une question qui l’occupera de manière constante; la nécessité d’en arriver, face à un problème esthétique ou conceptuel, à une prise en considération de l’ensemble des usages, à une vision synoptique qui seule permet une représentation synthétique privilégiant une saisie inclusive plutôt qu’exclusive.

SOMMAIRE :

Céline Poisson «Penser, dessiner, construire; Wittgenstein et l'architecture»; Ursula Prokop « Art et esthétique chez les Wittgenstein» ; Joseph Masheck «Form(alisme), fonction(nalisme) et la maison de Wittgenstein dans l’histoire de l’art» ; Allan Janik «Art, savoir-faire et méthode philosophique selon Wittgenstein»; Garry L. Hagberg «Le penseur et le dessinateur: philosophie et architecture comme travail sur soi»; François Latraverse «Architecture et langage»; Maurice Lagueux «Qui est l’auteur de la maison de Wittgenstein?» ; Mathieu Marion «L’architecture de Wittgenstein: métaphysique, style et expression» ; Nana Last «Des règles et des frontières : les pratiques spatiales de Wittgenstein entre architecture et philosophie» ; Paul Wijdeveld «Wittgenstein, intuition et création» ; Jean-Pierre Cometti «Wittgenstein, l’art, l’architecture et le paysage» ; Suzanne Leblanc «La philosophie d’après l’art: plastique wittgensteinienne»; Élisabeth Rigal «La maison de Wittgenstein et le Cône de Bernhard» ; Bernhard Leitner «Notes» .

Lire aussi
Wittgenstein  
Voir aussi
Derek Jarman   Jacques Bouveresse  
poisson-penser-dessiner-construire
Collection  Philosophie imaginaire
Sujets   Architecture  |  Philosophie  |  Wittgenstein

Année de parution : 2007
ISBN : 9782841621491
256 pages
Prix : 28.50 €
 
default
Chargement...
link_magnifier
#2C4595
on
fadeInDown
loading
#2C4595
off
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien