full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Erwan Dianteill

Michael Löwy

Le Sacré fictif

Sociologies et religion : approches littéraires

La littérature peut-elle contribuer de façon significative, et peut-être mieux que la sociologie, à la connaissance de la réalité sociale? se demandent Erwan Dianteill et Michael Löwy. Peut-elle même apporter des éclairages qui vont au-delà des acquis des sciences sociales? À travers l’étude de différents textes littéraires, de Huysmans à Ahmadou Kourouma, de Brecht à Umberto Eco, de Borges à Alison Lurie, les auteurs explorent les richesses du corpus littéraire quand il s’agit de comprendre  les phénomènes religieux.

Ce volume s’inscrit dans un cadre plus large de publications sur le thème de Sociologies et religion, initié aux Presses Universitaires de France, dans la collection « Sociologies aujourd’hui » dirigée par le regretté Georges Balandier. Trois volumes avaient paru précédemment dans cette série. Le premier consacré aux «approches classiques » (2001), était signé de Danièle Hervieu-Léger et Jean-Paul Willaime. M. Löwy et E. Dianteill ont rédigé les deuxième et troisième volumes, consacrés aux « approches dissidentes » (2006), puis aux « approches insolites » (2009). Ce quatrième volume consacré aux « approches littéraires », s’il paraît non plus aux PUF mais aux Éditions de l’éclat, n’en est pas moins dans le prolongement des précédents.

« On ne saurait trop souligner l’importance de ce livre dans le contexte actuel des sciences sociales. Revenir sur l’apport de la littérature à la compréhension du réel social est indispensable à une époque où la sociologie entend imposer une prétendue scientificité en s’opposant à tout apport venant des récits de fiction, voire même à tout apport résultant d’approches conceptuelles, comme celle de la philosophie. Ne s’attachant qu’aux rapports entre sciences sociales et littérature, les auteurs entendent montrer que non seulement la littérature donne un éclairage complémentaire sur le réel, mais qu’elle est proprement "un mode de connaissance à part entière" » Yves Charles Zarka, Cités. 2018/3 N° 75, pages 167 à 169

Préface.
1. Sacrilège et modernité – Là-bas (1891) de Joris-Karl Huysmans.
2. Catholicisme versus capitalisme– La Montagne Magique (1924) de Thomas Mann.
3. Bertolt Brecht et la sociologie marxiste des religions – Sainte Jeanne des Abattoirs (1931)
4. Jorge Luis Borges entre Dieu et Bourdieu  – Le conte « Les théologiens » (1947)
5. À la poursuite des esprits africains – Amos Tutuola, L’ivrogne dans la brousse (1952) et Ma vie dans la brousse des fantômes (1954)
6. Religion contre magie – L’Esclave (1962) d’Isaac Bashevis Singer
7. Millénarisme, sociologie romanesque et roman sociologique – L’échec d’une prophétie (1956) de Leon Festinger (et alii) et Des amis imaginaires (1967) d’Alison Lurie
8. Révoltes paysannes, érotisme monacal, rire philosophique et autres hérésies – Le Nom de la rose (1980) d’Umberto Eco
9. Violence, religion, sorcellerie en Afrique – En attendant le vote des bêtes sauvages (1998) d’Ahmadou Kourouma

Lire aussi
Walter Benjamin : avertissement d'incendie   Juifs hétérodoxes  
Collection  Philosophie imaginaire
Sujets   Littérature  |  sociologie

Année de parution : février 2017
ISBN : 978-2-84162-409-6
156 pages
Prix : 18 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien