full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Giorgio Colli

La sagesse grecque II

Volume II : Épiménide . Phérécyde . Thalès . Anaximandre . Anaximène . Onomacrite (suivi du premier livre des «Opinions des physiciens» de Théophraste)

Faisant suite au volume consacré à la sagesse archaïque collective de Dionysos et d'Apollon, ce deuxième volume propose les témoignages directs et indirects des premiers sages, des premiers hommes donc, qui ont laissé une trace individuelle de leur excellence cognitive. Il s'agit avant tout d'Epiménide et de Phérécyde, deux personnages apolliniens : le premier, devin du futur et du passé, chaman qui dormit — disent les textes — pendant cinquante sept années, homme religieux qui a purifié la cité d'Athènes de la malédiction divine, poète qui rivalisa avec Orphée dans l'élaboration des mythes sur les dieux; le second, maître supposé de Pythagore et premier prosateur énigmatique qui, par l'image des «noces sacrées» entre la Terre et Zeus, nous donne le chiffre, chargé de symboles, d'une interprétation métaphysique du monde. Suivent les témoignages sur Thalès, Anaximandre, Anaximène, lesdits Ioniens qu'Aristote et Théophraste présentent comme les initiateurs d ela philosophie, au sens des premiers hommes de science de la nature. Cette interprétation a même fait dévier les recherches modernes, mais depuis quelques décennies, les premiers doutes ont surgi : nous voulons ici contribuer à dégager et à éliminer la perspective aristotélicienne.
Du point de vue textuel, les nouveautés de ce volume par rapport à l'édition Diels-Kranz, concernent surtout une série de citations aristotéliciennes que nous référons à Anaximandre et en outre à la très brève section sur Onomacrite, premier sage compromis dans la sphère politique, qui ordonna et établit le canon de la poésie orphique à la fin du sixième siècle av. J. C. [Les corpus d'Epiménide et de Phérécyde, s'ils figurent dans l'édition Diels-Kranz, n'ont pas été retenu dans l'édition française de la Pléiade. Ils constituent ainsi une "nouveauté" pour le public français.] Comme appendice aux textes, nous présentons une nouvelle édition des fragments du premier livre des Opinions des Physiciens de Théophraste ; un nouvel ordre de ces fragments permet de reconstruire dans ses lignes directrices, l'interprétation que donna le principal disciple d'Aristote de la pensée des Physiciens, interprétation qui orienta tout ela production historiographique sur l'argument à l'époque héllénistique, se maintenant dans la doxographie érudite de l'hellénisme tardif.

Giorgio Colli (1917-1979) a enseigné pendant trente ans l'histoire de la philosophie ancienne à l'université de Pise. Son travail de philologue et d'historien, depuis l'édition et la traduction de l'Organon d'Aristote jusqu'à la grande édition des œuvres complètes de Nietzsche, avec son ami Mazzino Montinari, reste exemplaire, et trouve son accomplissement dans La Sagesse grecque.

Lire aussi
La naissance de la philosophie (poche #1)   Nature aime se cacher   Philosophes plus qu’humains   La sagesse grecque I-III   La découverte de l'esprit  
colli-sagesse-grecque-II
Collection  Polemos
Sujets   Grèce ancienne  |  Philosophie

Année de parution : 1991
Traduit de l'italien par Pascal Gabellone & Myriam Lorimy
ISBN : 9782905372536
Relié. 380 pages
Traduit avec le concours du Centre National du Livre
Prix : 36.50 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
default
Chargement...
link_magnifier
#2C4595
on
fadeInDown
loading
#2C4595
off
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien