full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Jules Michelet

Jeanne d’Arc

précédé de « Jeanne nue », par Patricia Farazzi

joan-of-arcUne rumeur insinuante court toujours sur l’actualité de la Pucelle ­d’Orléans dans les bas-fonds de la politik. Elle s’amplifie chaque jour de nouvelles demandes en mariage. Le visage de Falconetti filmé par Dreyer (1927) ou le Procès de Jeanne d’Arc de Bresson (1962) y avaient déjà répondu, avant que n’y insiste Daniel Bensaïd, dirigeant historique de la Ligue communiste révolutionnaire et de la Quatrième Internationale, avec son Jeanne de Guerre Lasse (Gallimard, 1991). Mais la Jeanne d'Arc de Michelet, parue en 1841, inaugure ce cycle d’une Jeanne résolument insoumise à l’Église militante, et bien différente de celle qu'ont voulu nous vendre les propagandistes de tout poil depuis bientôt six siècles.

La Jeanne d’Arc de Michelet fait partie du tome V de son Histoire de France, qui paraît le 23 août 1841, à la librairie de L. Hachette & Cie. Mais c’est surtout à partir de 1853, que le texte, légèrement remanié, connaît une diffusion plus large, quand il paraît dans la Bibliothèque des chemins de fer (deuxième série : Histoire et Voyages) qu’avait inaugurée Louis Hachette à destination des voyageurs du rail toujours plus nombreux. C’est cette édition qui est reproduite ici.

 

Lire la préface

 

michelet-couv
Collection  éclats
Sujets   Histoire  |  Littérature

Année de parution : mars 2017
ISBN : 978-2-84162-412-6
160 pages
Prix : 9 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
default
Chargement...
link_magnifier
#2C4595
on
fadeInDown
loading
#2C4595
off
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien