full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Paolo Virno

Essai sur la négation

Pour une anthropologie linguistique

En affirmant qu’une chose n’est pas, l’animal humain parlant fait passer la chose elle-même des limbes d’une existence vaporeuse à la consistante réalité du monde, où être et non-être se déterminent l’un l’autre. Mais l’énoncé négatif n’est pas que la contre-figure linguistique de réalités malignes ou de sentiments détestables ; il en affirme le refus et laisse entrevoir l’autre de ce qui est. Ainsi, à partir d’une réflexion sur la négation, où l’enfant qui fait l’apprentissage du langage nous en apprend autant que Le Sophiste de Platon discutant de l’être de ce qui n’est pas, Paolo Virno propose une étonnante anthropologie linguistique, où la négation, qui attribue à chaque chose sa valeur unique, peut être définie comme «l’argent du langage ».

Paolo Virno (1952) enseigne la philosophie du langage à l’Université de Rome. De lui ont paru aux Éditions de l’éclat depuis 1991 : Opportunisme, cynisme et peur (1991), Miracle, ­virtuosité et ‘déjà vu’ (1996), Le souvenir du présent (1999), Grammaire de la multitude (2002), et plus récemment : Et ainsi de suite. la régression à l’infini et comment l’interrompre (2014) ou L’usage de la vie et autres sujets d’inquiétude (2016) qui rassemble vingt-deux essais écrits entre 1981 et 2015.

Sommaire :

I. Prologue. Neurones miroirs et faculté de nier 1. Logique et anthropologie. 2. À l’origine était le « nous » : une intersubjectivité sans sujets. 3. Ce n’est pas un homme. 4. La sphère publique comme négation d’une négation.

II. L’argent du langage. 1. D’une singulière lacune et de la possibilité de la combler. 2. La « pensée intime » de Ferdinand de Saussure. 3. Faits négatifs. 4. Déductions du « non /ne… pas ». 5. Un signe bifrons. 6. La négation comme monnaie linguistique.

III. La signification de « signification ».  1. Au-delà de Saussure .  2. Négation et images mentales. 3. Les fractures internes à l’énoncé. 4. Neutralité du sens. 5. Du point d’interrogation. 6. Le « non » et le possible. 7. Misère du psychologisme.

IV. Sur le Sophiste de Platon. 1. La découverte enfantine de la négation. 2. Dérives et accostages. 3. Classes complémentaires. 4. Être le différent, dire le différent. 5. Métamorphoses de l’héteron. 6. Le non-être selon Heidegger : le rôle central des états d’âme.

V. Négation et affects. 1. Histoire naturelle. 2. Double interface. 3. Une nouvelle expérience de la douleur. 4. Théorie freudienne de la négation. 5. Freiner la destruction. 6. Détruire l’empathie.

Appendices.
1. Actions négatives 2. La double négation : une ressource de la praxis.

Lire aussi
La philosophie du langage au XXe siècle   Le sens littéral   Et ainsi de suite...  
NEGATION-COUV
Collection  Philosophie imaginaire

Année de parution : Février 2016
Traduit de l'italien par Jean-Christophe Weber
ISBN : 978-2-84162-387-7
256 pages
Prix : 22 €
SE PROCURER LE LIVRE
 
default
Chargement...
link_magnifier
#2C4595
on
fadeInDown
loading
#2C4595
off
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien