full
image
#666666
http://www.lyber-eclat.net/wp-content/themes/smartbox-installable/
http://www.lyber-eclat.net/
#5979e2
style1

Ursula K. Le Guin

Danser au bord du monde

Paroles, femmes, territoires

Le livre que nous nous proposons de publier rassemble 34 essais ou conférences d'Ursula Le Guin qui accompagnent ou explicitent son oeuvre de (science-)fiction. La forme de ces écrits est plurielle, comme son écriture, et à côté de simples conférences, retravaillées et commentées pour la publication, on trouve des récits de voyage sous une forme poétique, de courtes paraboles sur la question du féminisme, et d'autres textes sur ses propres écrits, qui nous permettent d'en mieux comprendre le fonctionnement ou les implications et nous informe sur sa conception de l'écriture et du rôle de l’écrivain. On retrouve dans ces textes l’audace singulière d’Ursula Le Guin qui n’hésite pas à mélanger les genres, provoquer des collusions de concepts et à traiter tout à la fois de ménopause et de responsabilité sociale dans l’Empire nord-américain de la fin du XXe siècle. Disparue quelques semaines après avoir donné son accord pour cette publication en français, Ursula Le Guin, comme son ami Philip K. Dick, fait partie des visionnaires de la littérature, qui sortent du cadre strict de la science-fiction pour figurer de plein droit au panthéon des grand écrivains du siècle.

Ursula K. Le Guin est l’auteur de très nombreux romans et récits, pour lesquels il a reçu de nombreux prix tout au long de sa longue carrière. On retiendra surtout les grands cycles de Terremere et de l’Ekumen, tous traduits en français dès la fin des années soixante-dix dans les plus prestigieuses collections de science-fiction, alors sous la houlette de Gérard Klein, auteur d’un essai sur l’œuvre de Le Guin. Fille de Theodora Krober, auteur du chef d’œuvre « Ishi » (Terre humaine), à qui elle rend hommage dans notre volume, son œuvre pourrait se définir comme une «anthropologie imaginaire » d’un monde à venir (c’est d’ailleurs le propos d’un de ses livres : La vallée de l’éternel retour). La main gauche de la nuit (1969), L’autre côté du rêve (1971) ou Les dépossédés (1974) sont de véritables classiques, qui lui ont valu de voir son œuvre publiée de son vivant dans la célèbre Library of America.

Collection  Premier secours
Sujets   Féminisme  |  Littérature  |  Science-Fiction

Année de parution : Automne 2019
Traduit de l'anglais (USA) par Hélène Collon
ISBN : 9782841624515
240 pages
Traduit avec le concours du Centre National du Livre
Prix : 19 €
 
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien