l’éclat

 
Rencontres avec Uri Orlev
   
A l’occasion de la parution aux Editions de l’éclat du livre d’Uri Orlev, Poèmes écrits à Bergen-Belsen en sa treizième année, traduit par Sabine Huynh, deux rencontres auront lieu à Paris, en présence de l’auteur et de la traductrice.

Le Samedi 26 novembre à 19h, à la Librairie Tschann, 125 bd du Montparnasse, 75006, Paris. Métro Vavin, Tél  01.43.35.42.05 consulter le site de la librairie

Le Dimanche 27 novembre à partir de 15H à la Librairie du Temple, 1 rue des Hospitalières saint-Gervais, 75004 Paris. Métro Saint-Paul. Tel  01.42.72.38.00. consulter le site de la librairie


“Aux enfants d'aujourd'hui, c'est peut-être à travers un tel recueil qu'il est possible de faire entendre le geste de la poésie contre le déferlement de l'horreur.” (Wajdi Mouawad, Le Monde)

Lire tout l'article de Wajdi Mouawad dans le Monde

Depuis son arrivée en terre d’Israël en septembre 1945, Jerzy Henryk Orlowski a conservé précieusement pendant plus de soixante ans un petit carnet de poche à couverture rouge sur lequel, à 13 ans, il avait recopié quinze poèmes écrits au camp de Bergen-Belsen où il fut déporté avec sa tante et son jeune frère au cours de l’année 1944. Quinze poèmes qui témoignent de cette vitalité opiniâtre de l’enfant confronté à la barbarie, et de la place unique de la poésie dans le dialogue secret qu’il entretient avec lui-même. Devenu Uri Orlev, auteur de livres pour la jeunesse traduits dans le monde entier, il a souhaité rendre publics ces balbutiements d’écrivain, par une sorte de fidélité absolue à l’enfant qu’il était et à son destin, dédiant ainsi toute son œuvre littéraire d’adulte à cette génération d’enfants qui connurent la Shoah, à ceux qui y survécurent, et à ceux qui y périrent.

Uri Orlev (1931) vit à Jérusalem et est l’auteur d’un œuvre importante pour la jeunesse, traduite dans plus de quarante pays. En français on peut lire: Une île, rue des oiseaux (Livre de Poche, 2009), Le Chant des baleines (Livre de poche, 2003), Baptiste et le lion (Actes Sud, 2003), Cours sans te retourner (Livre de poche, 2003).

Sabine Huynh vit à Tel Aviv. Elle est traductrice littéraire, docteur en linguistique de l'université hébraïque de Jérusalem et chercheur affiliée au Laboratoire de Sociolinguistique de l'université d'Ottawa et au groupe de recherche ADARR de Tel Aviv. Son premier roman, La Mer et l’enfant, doit paraître en 2012 aux éditions Galaade.

 

éditions de l'éclat   titres   auteurs   collections   nouveautés  recherche   librairies   lyber    contact